L’alimentation contre le diabète de type 2 – Extrait du livre du Dr Neal Barnard

Le livre du Docteur Neal Barnard 21 day to kickstart your weightloss – n’est pas centré sur le diabète, mais plusieurs passages y sont consacrés et expliquent le fonctionnement (ou dysfonctionnement) des cellules et de l’insuline.

Voici un court extrait à propos du diabète (traduit de l’anglais) :

Les trois clés pour choisir des aliments contre le diabète sont
1) éviter les produits animaux
2) réduire les graisses et les huiles et
3) éviter les aliments à index glycémique élevé.
Lorsque les gens souffrant de diabète de type 2 améliorent leur alimentation, leur maladie s’améliore souvent de façon dramatique; et on présume que c’est parce que leurs cellules se nettoient et se débarrassent de ce gras, afin que l’insuline puisse de nouveau être efficace.
La première partie du livre en dit plus sur l’alimentation, la santé, les cellules, etc.
La seconde partie présente des recettes simples, rapides et nutritives.
Pour résumer très très brièvement, le docteur Barnard met l’accent sur
– l’importance des fibres (des céréales, des légumes secs, fruits et légumes);
– la nécessité d’éviter les aliments gras, ce qui comprend tous les produits animaux;
– la nécessité de miser plutôt sur les glucides des céréales, fruits et légumes.
Une lecture plutôt agréable et très enrichissante… en anglais.
(Bientôt, une fiche détaillée de ce livre du Dr Neal Barnard, et une autre du livre du Dr Joel Fuhrman)
Dr Neal Barnard- 21 day weight loss kickstart
Publicités

Guérir du diabète ?

L’Organisation Mondiale de la Santé rapporte que dans le monde, plus de 220 millions de personnes ont du diabète et plus d’un million meurent chaque année de cette maladie.

 En fait, on peut dire que le diabète est une épidémie mondiale.

Voici des informations fournies par d’éminents docteurs et nutritionnistes présentées sur Supreme Master TV dans l’émission Un mode de vie sain) ;  elles présentes les causes et des solutions à cette maladie chronique.

  Qu’est-ce que le diabète ?

La clé pour comprendre cette maladie est l’insuline, une hormone indispensable produite par le pancréas. qu'est-ce que le diabète ?

L’insuline aide notre corps à utiliser le glucose de notre nourriture pour générer de l’énergie.

Le diabète apparaît quand l’insuline n’est pas correctement utilisée, est insuffisante ou n’est pas du tout produite.

« Lorsque les globules rouges ne sont plus en mesure d’absorber nutriments et oxygène, le pancréas voit ses fonctions amoindries et le taux de sucre commence à augmenter.

Le diabète sucré est bien ce que le nom indique : vous avez du sucre dans le sang au lieu de l’avoir dans les cellules qui en font du carburant.» Le nutritionniste M. Clément 

Autre explication du Dr Neal Barnard du Comité des médecins pour une médecine responsable (ou PCRM, célèbre en France depuis leur publicité anti-fastfood)

  « Le diabète est quand il y a trop de sucre dans le sang. Le sucre est du glucose et il est normalement là pour entrer dans les cellules et leur fournir de l’énergie.  Si je vais courir un marathon toutes les cellules de mes muscles utilisent ce glucose pour son énergie. Le problème dans le diabète est que le glucose ne peut pas entrer dans les cellules. Il reste dans le sang, et dans le sang, il peut être toxique. Il peut endommager les yeux, les petits vaisseaux sanguins minuscules des yeux ou des reins ou d’autres parties du corps.

Le diabète de type 1 s’appelait avant le « diabète de l’enfance. » Et dans cette maladie, le pancréas, qui fabrique normalement l’insuline qui apporte le sucre dans la cellule, ne fabrique plus d’insuline, donc le sucre ne peut pas entrer dans la cellule.

Le diabète de type 2 s’appelait « diabète de l’âge adulte. » Il y a de l’insuline mais les cellules résistent à son action.

Un patient diabétique, si je lui prélève une cellule de muscle de sa jambe ou bras, et que je la regarde avec un microscope, on peut voir la cause du diabète. Gardons à l’esprit à quoi sert le glucose qui s’accumule dans le sang : il est censé alimenter nos cellules; il est censé faire que nos cellules musculaires  se déplacent. Quand la clé insuline parvient à la surface de la cellule, elle ne peut pas ouvrir les canaux pour faire entrer le glucose, pourquoi ? Et bien, si je regarde cette grande cellule musculaire, je vois qu’elle a l’air différent d’une cellule musculaire de quelqu’un qui n’a pas de diabète. Elle est différente car elle est pleine de petites gouttelettes grasses. Imaginez que j’ai une bonne clé  pour ma porte d’entrée, que je parte et revienne et découvre que ma clé n’ouvre plus la porte. »

Mais quelle est la véritable origine de cette maladie ?

Le Docteur Klaper nous l’explique :

 « Je suis médecin depuis près de 40 ans et ma perception du processus de la maladie a grandement évolué. Je pense que les maladies sont la conséquence du fait que l’on met le mauvais carburant dans notre corps.

Par analogie, si vous conduisez une voiture et que le réservoir est vide, vous vous arrêtez à une station. Mais au lieu  de remplir avec de l’essence, vous y mettez du diesel. C’est du kérosène et c’est trop huileux, mais vous repartez quand même. Une fumée noire commence à s’échapper de votre pot d’échappement et la voiture tombe en panne.

Quelle est la première cause ?

La voiture est-elle malade, où est-ce le mauvais carburant ?

Nous sommes faits pour brûler des glucides végétaux. Nous ne sommes pas faits pour fonctionner à partir de grandes quantités de graisse et de protéines. Quand nous faisons cela, cela encombre notre système, comme le diesel le fait avec la voiture.

[…Donc] comme on le sait maintenant chez les gens qui ont une alimentation riche en graisse, celle-ci arrive jusqu’aux cellules et bouche la mitochondrie. »

Autre origine surprenante : le poisson !

Voici ce un extrait de l’émission avec le Dr Bernard Pellet (présenté dans un article précédent), médecin français membre de l’APSARES

 « Le poisson est devenu la viande la plus polluée au monde.

Le poisson est une viande qui a tendance à diminuer l’espérance de vie, car elle favorise le diabète de type 2. »

Encore une mauvaise surprise : le lait et les produits laitiers

car selon le Dr Barnard du PCRM:

 « Il y a des protéines dans le lait. Et ces protéines pour certaines personnes déclenchent du diabète. […] Des recherches montrent qu’une exposition précoce à ces protéines de produits laitiers pourrait être la cause ou au moins un facteur du diabète qui commence dès l’enfance. »

Pourquoi ? D’après le docteur Klapper :

 « Peu importe comment vous le parfumez, colorez, fermentez, battez etc, le lait de vache est un fluide de croissance pour veau.

Le lait est fait par nature pour transformer un veau de 30 kg en vache de 180 kg en un an.

Et même si vous retirez la graisse [du lait], c’est toujours plein d’hormones, de facilitateurs de croissance et de protéines qui vous changent en grosse vache.

Je l’ai vu à maintes reprises dans mes consultations en nutrition et dans ma pratique médicale, les gens aiment leur fromage, moi aussi j’adorais ça et les glaces et le yaourt. Tout cela nous est vendu comme nourriture saine. Ces produits sont recouverts de ce vernis de santé.  Mais ce n’est que du fluide de croissance pour veau qui rend les gens obèses et malades. Et chez les enfants, c’est une cause de diabète juvénile.

Je ne peux tout simplement pas conclure que les produits laitiers sont des aliments saints. »

Nutritionniste Chuter :

 « Les taux de diabète de type I sont plus élevés dans les pays scandinaves où la consommation de produits laitiers est très élevée. De nombreuses études ont été faites montrant le lien entre la consommation précoce de lait de vache chez les enfants et le risque accru de diabète de type I. »

(D’ailleurs je vous recommande le Rapport Campbell à ce sujet… Il sera présenté dans un prochain article).

La solution ?

D’après le Dr Joel Furhman :

« Si quelqu’un mange des mets végétaliens, avec beaucoup de fruits et de légumes et pas de sel, son hypertension chutera.

Bien sûr, faire de l’exercice est aussi important.

J’ai des milliers de patients de par le monde qui sont devenus non-diabétiques, leur diabète est parti, leur hypertension est partie, leurs douleurs de poitrine et maladies de cœur sont parties, ils n’ont plus besoin de médicaments, et n’ont plus besoin d’interventions. […]

Ils gardent le contrôle de leur santé ce qui ne serait pas le cas s’ils prenaient des médicaments.  (*)

Restez très loin des médicaments, des sodas, des fast-foods.

Cuisinez des choses saines à la maison, voilà comment vivre une longue vie et vous protéger.

Nous avons été littéralement victimes de lavages de  cerveau pour penser que nous pouvons acheter notre santé en allant chez le médecin et en allant à l’hôpital et en prenant des médicaments. Nous pensons que notre santé viendra des pilules. C’est faux. »

Cette position est confirmée par la nutritionniste Cluster :

« Il y a vraiment des preuves solides à présent dans la littérature scientifique qui montrent qu’un régime à base de végétaux non raffinés aide à prévenir et guérir le diabète de type 2. »

Le Comité de médecins pour une médecine responsable a également publié plusieurs études sur la façon dont le régime végétalien contrôle et guérit les diabètes de type 2.

Dans l’une d’elle (aux Etats-Unis) pendant 22 semaines, 99 participants souffrant du diabète de type 2 ont dû suivre deux régimes : l’un végétalien pauvre en graisse et en sucre, et l’autre carné.

Après moins de 6 mois, près de la moitié des diabétiques qui suivaient le mode de vie végétalien avaient réduit le nombre de médicaments ou totalement éliminé le besoin de médicaments.

Dr Barnard : « Nos recherches démontrent plusieurs bienfaits  d’un régime végétalien pour les diabétiques.  Premièrement, vous perdez du poids et vous perdez 500 grammes par semaine et en cumulant ça sur 52 semaines par an,  on parle d’une sérieuse perte de poids.  Les niveaux de cholestérol et de glycémie chutent. [Deuxièmement,] le besoin de médication baisse, de nombreuses  personnes cessent complètement leurs médications et la tension baisse aussi. »

Une autre étude réalisée par le Dr Gabriel Cousens a, quant à elle, obtenu des résultats encore plus prodigieux :

« Nous avons un programme de 21 jours. En un à quatre jours, vraiment un jour, les gens cessent de prendre toute insuline, et autres médications diabétiques. En deux à trois semaines, même si leur glycémie a commencé à 500 ou 400, leur glycémie retombe à la normale, qui est à moins de 100. »   Dr Gabriel Cousens

Pour en savoir plus sur le programme du Dr Gabriel Cousens, visitez son site Web.

Notre mot de la fin sera celui de M. Clément :

« Je n’ai jamais vu de diabétique de type 2 qui n’ait pas pu guérir. Encore une fois, c’est un choix de mode de vie : est-ce que je veux être diabétique et sans contrôle et manger et vivre comme tout le monde ?

Ou est-ce que je ne veux pas l’être et suis prêt à devenir végétalien, à faire de l’exercice, me passer de sucre dans ma vie même les sucres naturels ?

 Ces maladies peuvent toutes être guéries. Tout ce qu’il faut faire c’est vivre adéquatement, en commençant par changer l’alimentation, faire de l’exercice et veiller au renforcement de  l’anatomie du corps. » (*)

  (*) Cet article cherche à présenter les avis de divers médecins. Svp, ne cessez pas de prendre vos médicaments sans être suivi par un médecin [compétent].