Arrêter la viande profite à notre santé, et à la santé de la planète

Dans le rapport « Animaux d’élevage et changement climatique » [1] publié dans le magazine World Watch en 2009 [2], il est dit que 51 % des émissions de gaz à effet de serre créés par l’homme viennent du cycle de la production et consommation de produits animaux.

Le professeur pakistano-américain Saleem H. Ali (expert en environnement) pense qu’éviter la viande est un des meilleurs moyens de lutter contre le réchauffement mondial [2] :

« Je pense que nous avons besoin d’un style de vie beaucoup plus responsable. Nous pouvons obtenir de très bons résultats en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre si les gens adoptent des modes de vie davantage végétariens. C’est bon pour leur santé et c’est bon pour l’environnement. »

 

[1]  www.worldwatch.org/files/pdf/Livestock%20and%20Climate%20Change.pdf

[2] http://www.worldwatch.org

[3] : vu dans Animal World sur www.SupremeMasterTV.com

Publicités

Le Projet contre le cancer (Cancer Project) du Comité de médecins pour une médecine responsable

Le PCRM (ou Comité de médecins pour une médecine responsable) a initié un projet appelé le Cancer Project.

Les documents et vidéos sont en anglais (pour l’instant) et sont une vraie mine d’information en matière de prévention du cancer et rémission.

Je vous invite vivement à parcourir le site car vous y trouverez notamment :

  • le DVD Manger correctement pour survivre au cancer (une partie du dvd a été présentée dans un article précédent) ;
  • le livre Le guide pour survivre au cancer : les aliments qui vous aident à le combattre !  (pour le télécharger gratuitement, cliquez sur « download pdf ») ;
  • des documents sur la nutrition végétalienne  (comme ce poster) ;
  • divers articles et témoignages ;
  • le compte rendu de recherches sur la prévention du cancer ;

www.cancerproject.org

Livre: Expérimentation animale, honte et échecs de la médecine

Expérimentation animale, honte et échecs de la médecine

Auteur : Hans Ruesch

Edition : Civis File 781

Résumé :

Les témoignages de l’auteur portent sur les expérimentations non seulement animales, mais aussi humaines… De réputation mondiale, il a été harcelé honteusement depuis la révélation de dossiers brûlants dans le monde d’une pseudo-recherche médicale. Ce livre, boycotté depuis un quart de siècle, met en lumière cette pseudo-recherche médicale où il est fait usage d’expériences effectuées sur des animaux vivants ; une pratique condamnée par de plus en plus de médecins conscients de son inutilité et du manque de rigueur scientifique dont elle fait preuve.

Hans Ruesch fait la démonstration que l’application des résultats de ces expériences sur l’homme engendre de graves maladies. Un livre qui bouscule les idées reçues et dont il est temps de prendre connaissance. Il est plus que jamais d’actualité.

M.Sutliffe, Diététicien végétalien : « prendre de bonnes habitudes très tôt »

M. Sutliffe (PhD) est végétalien et diététicien diplômé et il enseigne des matières qui vont de la nutrition générale aux politiques alimentaires internationales. Ses sujets de recherche  sont la prévention des maladies et le végétarisme.

« Je pense donc que si nous pouvions travailler avec les écoles, les universités et les lieux de travail, nous pourrions aider à réduire complètement les risques de maladies plus tard dans la vie, surtout si nous pouvions aider ces enfants à bien commencer. Car nous nous apercevons que beaucoup d’enfants naissent avec l’aversion de manger beaucoup de protéines d’origine animale, et souvent ils doivent « acquérir » ces habitudes. Donc si nous pouvions aider les familles à remplacer un grand nombre de protéines d’origine animale par des protéines d’origine végétale plus tôt et leur donner des compétences en cuisine et des recettes et des programmes soutenus par la communauté, je pense que les gens vivraient plus longtemps, et je pense que c’est la voie à suivre pour nos soins de santé aujourd’hui. Nous devons commencer à chercher un modèle de prévention au lieu d’un modèle de guérison« .

Pour contacter M. Sutliffe : jsutliffe@csc.edu

La viande, source de supervirus résistant aux antibiotiques

La viande, une source de supervirus résistant aux antibiotiques.

Un rapport paru dans le journal « Prevention Magazine » aux Etats-Unis a révélé qu’un pourcentage élevé des employés de fermes usines étaient testés positifs pour le supervirus Staphylocoque doré résistant aux antibiotiques SARM (ou Staphylococcus aureus résistant à la méticilline). Cette bactérie peut causer de graves infections de la peau qui parfois endommagent les organes internes: une étude du Royaume Uni annonce un taux de mortalité de 30% en l’espace de 30 jours.

Références :

http://www.msnbc.msn.com/id/31766160/ns/health-food_safety/

http://www.guardian.co.uk/uk/2009/jul/16/swine-flu-cases-rise-ritain

http://www.stuff.co.nz/world/americas/2596675/Chile-tops-10-000-swine-flu-cases

http://www.bmj.com/cgi/content/abstract/333/7562/281

http://www.bmj.com/cgi/content/abstract/333/7562/281

http://en.wikipedia.org/wiki/Mrsa

http://instructor.mstc.edu/instructor/csebasti/mrsafaq.htm

Pour des bébés et mamans végétariens, quelques conseils des médecins et nutritionnistes

Que donner au bébé végétarien pour qu’il ait une alimentation équilibrée ?

Que devrait manger la femme enceinte pendant la grossesse ?

Quelques conseils de médecins, nutritionnistes, naturopathes, etc… en image (un des experts est français, et pour les autres, lisez les sous-titres)

Des mamans et bébés végétariens (anglais, sous-titré en français)

Vu sur Supreme Master TV

Livre : le rapport Campbell (China Study)

Un livre à lire de toute urgence : Le rapport Campbell.

• De T. Colin Campbell et Thomas M. Campbell
• Publié pour la première fois en 2005
• 488 pages
• 20 euros

L’étude épidémiologique la plus complète sur le lien entre la santé et l’alimentation !
Et si une seule et unique manière de se nourrir permettait de prévenir et même de guérir la plupart des maladies de civilisation ? Ce n’est pas une utopie, mais bien une réalité ! C’est ce qu’a mis en évidence Colin Campbell à l’issue de 40 années de recherches sur l’alimentation et la santé.